Présence extra-terrestre

Présence extra-terrestre

Extraits du chapitre EVOLUTION

Nous sommes à 30 ou 50 km de toute route fréquentée, et pas la moindre habitation dans le coin. Je n’ai pas le temps de réfléchir, et l’hypothèse d’un contact ne m’a pas effleuré une seconde, tant la chose est inattendue et soudaine. Mon esprit fonctionne sur un mode ultra rapide purement réflexe. Cela dure entre 2 et 4 secondes.

Une énorme lueur déchire la nuit étoilée.

C’est si soudain et si intense, que ma première pensée est que le soleil vient de se lever d’un seul coup, et que dans une seconde, il va faire jour comme à midi.

Puis je pense qu’un dépôt de munitions vient d’exploser, et que nous allons subir l’onde de choc immédiatement.

Enfin je pense : non, c’est une bombe atomique, dans une fraction de seconde nous allons tous être désintégrés. Pas de peur, pas le temps. Juste un constat, il n’y a rien à faire, nous sommes morts.

Ma mémoire me restitue une sorte de zigzag rouge vif qui se dirige vers le sol. Un halo de lumière dorée le nimbe amplement. L’ensemble couvre une partie importante du ciel à partir de l’horizon. C’est beaucoup plus lumineux qu’un feu d’artifice et qu’un puissant éclair d’orage dans la nuit. Même pour ces deux phénomènes, il y a une sorte de montée en puissance et de redescente de l’intensité lumineuse, même très rapide. Je ne me souviens pas de cela. Une onde lumineuse de type signal carré et non pas sinusoïdal. Intensité totale immédiate, disparition immédiate sans décroissance.

Je n’ai jamais vu ce genre de couleurs dans le ciel.

Très étonnantes aussi les quelques secondes après le blast de lumière. On s’attend tous à se prendre un gros choc sonore à la mesure de ce qu’on vient de voir. Mais rien, pas un son, le silence total…

Nous sommes tous scotchés par le truc !

Vidéos sur ce sujet

Présence extra-terrestre